La Recouserie

À la Recouserie toutes les fripes rient
dessin noir et blanc pangolin
Blog

Si on en réchappe

-je me mets au jogging c’est promis, avec un joli short que je n’ai pas, mais c’est un détail et muni d’un inhalateur et bouteille à oxygène, je fonce. Viiite un atelier « Aux fils conducteurs » pour fabriquer un short molletonné s’il vous plaît.
-j’arrête de fantasmer sur la bouffe et je me met aux trucs simples : risotto sans langoustine, gratin de pommes de terre sans camembert si il y a déjà 2 couches de boudin. Déjà je suis la reine du « sans », je devrai y arriver et avec le confinement manger devient l’activité principale. Et alors ? Puisque je n’ai pas de maillot de bain pour savoir si je rentre dedans ou pas, où est le problème ? A toi le défi bikini à moi le reste.
-je me rase la deuxième jambe car en ces temps de provisions rationnées pour certains et faute de gel à raser je n’ai fais que la gauche… ce qu’on peut faire comme truc nul et inhabituel lorsque l’on est livrée à soi-même.
-je me mets enfin à la danse country, les 2 pouces dans le ceinturon même si c’est pas gagné, je relève le défi et le bidon
-j’arrête les infos, les vidéos sur Facebook, les chaines de messages, les applaudissements et les apéros forcés
-je me fais tatouer ….oui malgré tout ce que j’ai pensé et écrit sur cet art magnifique, je vais me choisir un tatouage japonais coloré et énorme. J’ai le projet d’aller directement au Japon chercher l’inspiration.
-pour le prochain grand C je stocke des masques, des pâtes, de la farine de riz, des piles, un amant, de la vodka, des chips, du martini blanc, du fromage de neufchâtel, du vin blanc et des mouchoirs car le confinement avec un chat c’est très atchoumant.
-je renonce à mon projet secret de devenir blogueuse beauté avec faux ongles, faux cils et vrai cul. Tant qu’à choisir je préfère culinaire ça fait frémir des papilles plutôt que du popotin, et d’ailleurs le terme est plus joli
-oui je l’écris ici, je me met au sport si l’on s’en sort. Entre deux gendarmes de Saint-Tropez, on va y arriver. Et un et deux et trois fessiers !
-je renonce aux querelles inutiles, je les laisse de côté. Je n’aime pas tout le monde ainsi j’oublie Agnès Buzyn. Elle sera atomisée pour non assistance à la mode de je sais tout mais je ne dirais rien.

Depuis cette semaine je m’adonne à un atelier zéro déchet chez moi. Je fabrique des éponges lavables en recyclant des tee shirts, des chutes de tissus et de l’éponge. Car comme beaucoup d’entre nous je traverse une période hygiénico-pathologico hystérique. Ma nièce, cette lumière, m’a dit ouaah cool, j’adore le concept et en plus tu sauves la planète. Rien que ça!!!
Bon l’atelier masques ne m’attire pas tellement et puis je ne croise personne. De plus je n’ai pas tout compris concernant les masques, la pénurie, on va lancer la fabrication, il y en a, ils sont volés… en 2020, sérieusement ? Je suis contre les phénomènes de mode.
Aussi je n’ai plus de gants de ménage, de latex, de laine, de satin, de cuir… plus rien. Certains disent il faut laver à 60 d’autres affirment que le fait de les mouiller à l’eau savonneuse suffit.
Donc entre tenir la poignet de la porte, tourner la clé dans la serrure, refermer la porte, appuyer sur le bouton d’appel de l’ascenseur. Pause = parfois dans certains immeubles il est nécessaire de prendre l’ascenseur pour descendre dans les sous sols, garages et poubelles.
Bref, si nous courrons à la catastrophe autant que ce soit propre et en sentant la javel.

Donc en mode survivaliste il faut savoir tout faire et moi j’ai choisi le ménage. Facile de virer mémère en vivant seule avec son chat, c’est vrai je pars avec un gros avantage.
Bon, j’ai été bien aidée puisque, ironie du sort, les toilettes étaient bouchées et qu’il a fallu mettre les mains à la pâte. Alors je me suis inspirée de la méthode dite « du balai espagnol » sauf que je n’en avais pas sous la main. J’ai donc fabriqué l’engin à l’aide de deux serpillères puis j’ai débouché en 12 secondes montre en main. Depuis je me sens un peu comme la warrior des cabinets, à chacun sa spécialité.
Bien sûr à force de récurer j’ai les mains qui saignent, et le chat ne sait plus ou vomir. D’habitude elle a une préférence pour le tapis à poils longs. Et aujourd’hui, même si elle ne comprends pas vraiment pourquoi je passe mes journées dans sa chambre, nous sommes ensemble. N’est ce pas le plus important ?
Portez-vous bien et bonne semaine. Et si vous habitez Sanary sur Mer je vous souhaite d’être confinés en maison avec jardin, c’est plus facile pour respecter les consignes.

4 Comment

  1. Merci pour tes idées Ramona. J’ai découpé mes vieilles serviettes de toilettes pour désinfecter et faire ménage 👍
    Je n’avais presque plus d’éponge😘

  2. Eh bien quelle semaine Ramona !
    Atelier cuisine, atelier couture, atelier ménage…je prends note de toutes tes bonnes idées et astuces 😷
    Prends soin de toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.