La Recouserie

À la Recouserie toutes les fripes rient
Blog

Aux français qui mangent des pâtes

On découvre avec le confinement l’enfer du couple, ou comment survivre à la cellule familiale. Les parents sont étonnés d’avoir des enfants, des enfants qui mangent et qui prennent de la place.

Pigeons, les images sont tirées de mon dictionnaire : lettre P

A l’heure où les chaînes, les box, les plateformes nous donnent accès à tout leur contenu pour cause nationale, on a vu la France ce dimanche après midi, oui la France s’arrêter devant la xème rediffusion de La grande vadrouille. En ces temps où chacun prend soin de son voisin, j’ai reçu 2 SMS pour m’avertir qu’il y avait la grand vadrouille sur la deuxième chaîne. La France qui n’a pas connu la guerre se pâme devant un film qui a mon âge. Elle se bidonne, elle a du rab.
Remettons donc à plus tard nos querelles et concentrons-nous sur l’essentiel. Télétravail en pyjama ou visio conférence en chaussons ?
Donc ces jours sont propices au recueillement et à l’apaisement intérieur nous disent les spécialistes en bien être. Si j’en crois Christophe André, le psy qui essaye de nous fourguer sa 126ème version de médiation sur tous les plateaux télé en direct de son canapé, nous avons la chance de pouvoir nous connecter à notre moi intérieur… D’abord la méthode ne fonctionne pas sur moi. Et le psy c’est sa voix, elle m’énerve, elle me donne envie de tout casser.

Pasteur

Soit, que j’y réponds. Quelle chance, je me lève le matin avec moi même, et je m’endors avec moi même. Entre ces deux instants le temps passe longuement je vous l’assure, un peu comme pour tout le monde. Enfin, ceux qui restent chez eux, pas ceux qui après s’être gavés de gluten sont pris d’une frénésie de jogging. Je ne compte plus les couillons qui joggent sous mes fenêtres.
Reprenons. Certains pourraient me répondre, oui vivre seule qu’elle chance, personne pour te contredire, rien à subir, ni à partager, pas de contraintes, c’est vrai, le rêve quoi. La télé est à moi, le frigo est à moi, l’ordi et la tablette aussi. Une série de SF à nous tous seuls.
Je lis, je vous écris, je lis un dictionnaire en 4 tomes, je psychote aussi, forcément. J’essaye de garder la barre.
Je vous quitte, je dois m’engager dans une discussion essentielle pour ce soir : boudin noir ou œufs sur le plat ?
Et pas la peine de m’attaquer sur la viande, j’assume complètement mon côté chasseuse, en même temps chasseuse de boudin ….
Portez vous bien.

Perle

4 Comment

  1. Petit Pangolin,bien confiné,sous ta cuirasse d’écailles,tu nous as fais don du covide 21.
    Petit Pangolin,si tu savais,le mal que tu nous fais.
    Petit Pangolin,ta générosité,devant nos certitudes,semble accréditer la prévisibilité de nos faiblesses.
    Mais ,petit Pangolin notre cuirasse a nous ,n’est pas en écailles bien articulées,mais en strates d’espoirs et de combativités.

  2. Merci Ramona pour ta bonne humeur et ta prose toujours impeccable ! malgré une situation dramatique.
    Alors hier soir c’était boudin noir ou oeufs au plat ?
    Prends soin de toi

  3. Ah chère Ramona, merci pour ce poste qui me rappelle que nous sommes dimanche soir !
    Merci de tailler un short aux joggers en temps de confinement.

  4. T’aimes pas la Grande Vadrouille ?? Moi je me bidonne à chaque fois…. toi qui aime les classiques français… c’était l’occas’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.